Découvrez les fonctionnalités de notre logiciel RGPD et les informations liées au règlement européen sur la protection des données personnelles

Vous souhaitez vous mettre en conformité avec le règlement européen visant à protéger les données personnelles ? Découvrez toutes les fonctionnalités de notre outil et les informations à savoir pour éviter les sanctions.

protection-donner
img03

Notre outil RGPD

Notre outil logiciel RGPD offer toutes les fonctionnalités nécessaires pour une mise en conformité totale de votre entreprise. Facile à utiliser, nos équipes ont conçu cet outil pour aider les DPO à réaliser des audits complets et fiables.

Les fonctionnalités de notre outil

Parmi les nombreuses fonctionnalités, on compte :

Les plus de notre outils

Facile à utiliser
Outil intuitif et prise en main rapide
Un gain de temps pour les délégués à la protection des données
Hébergement des données en Union Européenne uniquement

Les missions du DPO

Le DPO a pour principales missions le conseil et l’information du responsable de traitement de données et de ses employés. Il devra également se charger du contrôle du respect du RGPD et du droit Français en matière de données.

Il sera également chargé de conseiller l’entreprise concernant les démarches pour une analyse d’impact et de s’assurer que tout se déroule bien.

Généralités sur les données personnelles

Définition du RGPD

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) encadre tout le traitement juridique des données personnelles dans la totalité de lUnion Européenne. Ce dernier sadapte alors selon les évolutions des technologies et de la pensée collective dans lUE (Développement du E-commerce, favorisation de lusage du numérique, etc.).

Le RGPD est encadré par la Loi Française « Informatique et Libertés » de 1978, et sinscrit dans la continuité de celle-ci. Il renforce également le contrôle par les citoyens de lutilisation qui peut être faite des données les concernant. Et enfin, il régule la totalité des règles en Europe afin doffrir aux professionnels un cadre juridique unique, leur permettant de développer leurs activités numériques au sein de lUE en se reposant sur la confiance des utilisateurs.

Le champ d’application du RGPD

Le RGPD concerne tout organisme, quel que soit sa taille, son pays d’implantation et son activité. Il s’applique également à toute organisation publique ou privée, traitant des données personnelles pour son compte ou non, à condition que :

De ce fait, une entreprise établie en France par exemple, et dont l’activité concerne l’exportation de produits vers un pays hors-UE, doit respecter le RGPD. De même pour une entreprise non européenne qui livre des produits en France doit respecter le RGPD.

Le champ d’application du RGPD concerne également les sous-traitants qui doivent traiter, pour le compte d’autres organisations, des données personnelles. 

Les droits relatifs aux personnes dont les données sont collectées

Toute personne dont les données ont été récoltées se voit octroyer plusieurs droits. La personne en question peut ensuite exercer ses droits auprès du responsable de traitement ou « DPO » (Délégué de Protection des Données). Sur les sites visités, son nom et son adresse doivent être mentionnés, de même dans les contrats conclus. Sinon, une action en groupe devant les tribunaux est également possible. Voici alors une liste des différents droits auxquels la personne se voit octroyer :

Les obligations des entreprises lors de la récolte des données

Obligation générale de sécurité et de confidentialité

Le DPO, en tant que responsable des données, doit mettre en œuvre les mesures de sécurité des locaux et des systèmes informatiques pour éviter toute déformation, endommagement ou piratage des fichiers conservés.

Il devra donc prendre les mesures adéquates pour veiller au respect et à la protection des données personnelles, et ce, dès leur récolte. Ainsi, il devra alors savoir maîtriser la quantité de données quotidienne à traiter et veiller à cette conformité tout au long de la conception et de la distribution du produit/service. Ce principe est communément appelé la « Minimisation ».

L’accès aux données est strictement réservé aux personnes habilitées ou aux tiers possédant une autorisation spéciale et ponctuelle. Comme exemple, nous pouvons citer le service des impôts qui se voit attribuer une autorisation spéciale dans le cadre de l’exercice de leur fonction.

Le RGPD impose à ce que le responsable des données fixe une durée raisonnable de conservation des informations personnelles.

 

Obligation d’information

L’entreprise détenant les données personnelles doit informer les utilisateurs en ce qui concerne :

La personne responsable du traitement des données personnelles doit ensuite respecter d’autres obligations à son tour : Notamment :

Ainsi, comme il a été dit plus tôt, les données personnelles doivent être collectées dans un but précis, puis traitées en suivant cet objectif.

Ils ont choisi notre outil

Vous souhaitez vous mettre en conformité avec le règlement européen visant à protéger les données personnelles ? Découvrez toutes les fonctionnalités de notre outil et les informations à savoir pour éviter les sanctions.

Catégories

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.